Port du voile : la CEDH rejette des plaintes contre la France

Les familles dénonçaient une violation de leur liberté de pensée et de religion ainsi qu’une différence de traitement fondée sur leur religion.

"Ce sont ces impératifs de protection des droits d’autrui et de l’ordre public qui ont motivé l’exclusion, et non des objections aux convictions religieuses des élèves", a jugé la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

Voir en ligne : Port du voile

Annonces

  • Prochaine réunion

    Nos travaux se poursuivront mercredi 2 février

    17 h 15 à 19 H 15 à la Maison des Associations

    Sujet du jour : à préciser