Le Léon clérical

"Rien n’est, en Bretagne, plus nettement individualisé que le pays léonard.

Ce peuple « sévère », de forte piété catholique, alliant le « puritanisme gallois » à la « démocratie cléricale », se distinguait du reste de la Basse-Bretagne ..." (source : Universalis.fr)

JPEG

Siegfried, observateur reconnu du début du XXème siècle, établissait ce constat :

"La profondeur de la foi catholique, le respect sacré de l’Eglise et de ses prêtres donnent au clergé, je ne dis pas une influence, mais une puissance devant laquelle toute autre puissance plie ou disparaît ... Nulle par le cléricalisme, dans le sens du pouvoir politique, n’est plus incontesté. Tous les Bretons sont religieux ; le Léonard, lui, est clérical. Le Léon est une théocratie."

"Le Léon a été longtemps la « Terre des prêtres », une théocratie où
l’école publique « skol an diaoul - l’école du diable » n’avait pas sa
place..." écrit Fanch Coant, ancien instituteur, passionné par l’histoire de l’école depuis la Révolution.

A titre d’exemple, les parents d’élèves de Plabennec ont dû lutter plus de 30 ans pour que le collège public de Plabennec ouvre ses portes le 2 septembre 2010.

Il raconte ...

Annonces

  • Prochaine réunion

    Le groupe LAICITE AUJOURD’HUI poursuivra ses travaux à une date non encore fixée, à 18 heures, à la Maison des Associations, 26 rue maréchal Foch.

    Sujet du jour : Les territoires conquis de l’islamisme, selon B. Rougier

    Questions d’actualité