A. BRIAND et la loi de 1905 - commentaires